Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Comment fonctionne l’hypnose ?

L’hypnose permet de placer le patient dans un état de transe(transe hypnotique) au cours de laquelle il pourra avoir plus facilement accès à son inconscient. La transe hypnotique est simplement un état modifié de conscience(à mi-chemin entre sommeil et méditation), que l’hypnothérapeute sait amener grâce à diverses techniques (suggestion indirecte ou indirecte, dissociation, etc.). Le traitement du problème pour lequel consulte le patient peut ensuite se faire à l’aide, entre autres, de métaphores. Celles-ci se présentent sous la forme d’un conte qui permet de solutionner le problème en s’adressant à l’inconscient de façon imagée. Il peut aussi s’agir de phrases d’induction ou d’associations d’idées, le tout étant prononcé d’une voix douce et monocorde.

Qu’est-ce que la PNL ou Programmation Neuro-Linguistique ?

La PNL est à la fois un art et une science d’excellence personnelle pouvant se définir comme un modèle de communication qui nous explique le comportement humain en nous montrant comment nous faisons ce que nous faisons, c’est-à-dire les stratégies internes suivies pour être heureux, tristes, énervés, euphoriques…

La PNL comporte ainsi trois composantes : les processus neurologiques (neuro), le langage (linguistique) et les comportements appris par l’empirisme (programmation). Plus précisément, la PNL est un modèle de communication qui vise à identifier les modes de pensées qui influent sur le comportement d’une personne, et donc à améliorer la qualité et l’efficacité de la vie.

Lise Bartoli : « L’hypnose peut changer tous les comportements »

Auteur de « Je me libère par l’hypnose », la psychologue Lise Bartoli est revenue, lors d’un chat en direct, sur les bienfaits de l’hypnose thérapeutique, encore méconnue et mal comprise.

Etes-vous confrontée à certaines croyances des patients au sujet de l’hypnose ? Je pense par exemple à l’image véhiculée dans les médias, avec l’hypnose de spectacle.

« Oh que oui ! Dans notre inconscient collectif, on a tous l’image de ce magicien aux yeux grands ouverts qui lance : « Dormez je le veux ! ». Mais ce n’est pas l’hypnose thérapeutique ! Je dirais même que je suis contre ce type d’hypnose puisque la personne oublie tout, alors que le thérapeute, pendant les séances, fait appel à toute la partie créatrice de l’inconscient. C’est le patient, non pas endormi, mais en état modifié de conscience, qui va communiquer avec sa partie inconsciente. Ce qui est à l’opposé de l’hypnose du magicien ! »